Les ressources en eau

ÉVOLUTION ET MISE EN VALEUR NATURELLE DES RESSOURCES EN EAU DANS LES ZONES AGRICOLES

L'intégration des techniques agronomiques promues dans notre système de production a également contribué de manière significative à augmenter les ressources en eau dans les zones agricoles. La culture de canne à sucre sous couvert végétal (de paille, bouts blancs, morceaux et de tiges entières de canne) ou sinon la rotation des cultures permet de réduire les pertes d'eau par évaporation tout en augmentant la capacité de rétention et d'infiltration de l'eau du sol du fait de l'accumulation de matière organique et de la récupération de l'activité biologique du sol ; autrement dit, cette stabilité retrouvée de la structure du sol donne lieu à une coexistence équilibrée de la terre, de l'eau, de l'air, de la matière organique et de la vie dans le sol.

Nous sommes certains que le Projet « Cana Verde », de canne à sucre verte, a contribué sans l'ombre d'un doute à augmenter le débit d'eau douce des sources et des cours d'eau qui traversent les fermes.

Deux cas emblématiques le prouvent bien d'ailleurs. Les Fermes Santa Rita et Água Branca comportent des chenaux végétalisés, construits au départ pour drainer l'excès d'eau pendant la période de fortes pluies, en été, dans la région. Des années après la mise en œuvre du projet « Cana Verde » dans ces fermes, l'écoulement de l'eau douce dans ces chenaux est devenu permanent et persiste même pendant l'hiver. Pour protéger ces nouvelles sources et cours d'eau, nous avons reboisé leurs rivages en plantant des cordons de forêt ripicole adaptés.